Edit

Connexion

Please Login
*
Username
Username can not be left blank.
Please enter valid data.
*
Password
Password can not be left blank.
Please enter valid data.
Please enter at least 1 characters.
LOGIN
 
CLIENT SERVICE
you have a question?

Teoh Seok Hean

Singapour
Enseignante certifiée
  • Directrice générale de Technologies of Eternal Development Pte Ltd (Singapour)
  • Enseignante certifiée et consultante au Centre éducatif pour le programme d’enseignement pédagogique de Grigori Grabovoï (Belgrade), de 2016 à 2021

Qualifications

Diplôme de spécialiste qualifiée en enseignements de Grigori Grabovoï, RS 607, 17 mars 2018
A étudié les enseignements de Grigori Grabovoï de 2013 à ce jour
A participé en tant que conférencière à des séminaires et webinaires pour le compte du Centre éducatif de Grigori Grabovoï
Conférencière principale en enseignements de Grigori Grabovoï à Singapour et en Malaisie pour le compte de Technologies of Eternal Development Pte Ltd.
Bachelor avec mention spéciale à l’Université de Brighton, Royaume-Uni, 1991

1er contact avec Grigori Grabovoi

J’ai entendu parler de Grigori Grabovoï en 2012 lorsque j’ai été soignée pour un diagnostic oncologique grâce à un régime et à des exercices. J’avais subi de graves dommages sur ma santé mentale, je me sentais perdue et sans avenir en raison de ce diagnostic. En janvier 2013, j’ai recherché désespérément de l’aide, car je ne voulais pas être dépendante de médicaments psychiatriques. J’ai donc acheté le premier tome du livre de Grigori Grabovoï sur la série de nombres pour la normalisation psychologique. Au bout de 3 mois de pratique intensive sur les séries de nombres, j’avais recouvré ma santé mentale et ma joie de vivre. Tel a été mon premier contact avec Grigori Grabovoï.

Histoire que vous aimeriez raconter sur Grigori Grabovoï

J’aimerais dire à quel point Grigori Grabovoï et son enseignement m’ont sauvé la vie. Je me suis personnellement rétablie d’une maladie mentale très grave en normalisant mes événements à l’aide de ses ouvrages « Séries numériques pour une normalisation psychologique » et « Extraterrestres. La fin du monde n’aura pas lieu ».

Je souffrais d’une psychose très grave, et si je n’avais pas utilisé les connaissances de Grigori Grabovoï, j’aurais probablement été internée pour cause de maladie mentale. À l’époque, je ne savais pas grand-chose de lui ni de ses travaux sur la Pratique du contrôle. Voie du salut. Beaucoup de gens sont réticents à l’idée d’essayer quelque chose comme les séries numériques. Ils veulent savoir comment Grabovoï procède avant même d’essayer, et malgré le fait qu’ils soient très malades ou vivent une existence très défavorable. Parfois, il suffit juste de tenter, car pour résumer simplement, les méthodes de Grigori Grabovoï sont fondées sur les « lois habituelles de la pensée ». En tant que telles, elles sont inoffensives. Ne pas les essayer, c’est manquer une occasion de mener une vie heureuse et saine.

Je suis heureuse d’avoir accompli le saut vers la foi, et de l’avoir fait sans aucune fixation sur des idées de religion, de science ou de logique. J’ai pratiqué assidûment pendant trois mois. J’ai lu le livre du début à la fin et me suis également concentrée sur les trois pages consacrées à la névrose. J’accomplissais des progrès jour après jour et avais peine à croire que les choses soient si simples. Je ne savais pas très bien qui était Grabovoï à l’époque, j’ai donc acheté un autre ouvrage intitulé « Extraterrestres. La fin du monde n’aura pas lieu ». En lisant ce livre, mes larmes ont commencé à couler, comme si les nombreuses années d’informations non pertinentes qui peuplaient ma conscience étaient en train de se dissoudre. Mes idées sur la mort, le manque d’estime de soi, ainsi que mes doutes sur Dieu et notre but originel en tant qu’être humain, étaient en train de changer. Je me suis alors demandé : « Qui est Grigori Grabovoï ? ». Comment se fait-il qu’il soit capable de me guérir et de rétablir l’harmonie, de sorte qu’il soit possible de continuer à vivre d’une manière très spéciale en ayant la connaissance de la vie éternelle ? Comment se fait-il que je voie des bandes de lumière chaque fois que je touche ses livres ?

J’ai commencé à me battre pour la vie éternelle, en comprenant que notre vocation est d’être éternel et d’apporter l’éternité au monde. La compréhension profonde du fait qu’il s’agit là du vrai chemin est ce que j’ai reçu de la part de Grigori Grabovoï. De plus, en ayant un système d’apprentissage concret et systématique à suivre, cela devient plus facile pour chaque personne, à mesure que de plus en plus de gens décident de suivre ce chemin. Je voudrais remercier Grigori Grabovoï, et je sais qu’il sait ce qu’il représente pour moi, car pour lui, je vis mon existence selon ses enseignements. Je sais qu’il voit la lumière de mon âme, de mon esprit et de ma conscience, qui assurent la vie éternelle pour moi et pour tout le monde. C’est comme cela que je souhaite le remercier, en consacrant ma vie à pratiquer « le salut et le développement harmonieux ». J’espère que vous viendrez nous rejoindre sur ce chemin.

Réussite de Contrôle

Moi, Teoh Seok Hean,
ai conduit des travaux conformément à la prévision de contrôle de Grigori Grabovoï. Nous avons appliqué une série de nombres afin de prévenir les menaces des objets spatiaux 218848784, que nous avons reçue de la part de Grigori Grabovoï le 16 juillet 2017. Chacun d’entre nous a travaillé quotidiennement sur cette série de nombres.
Dès la date de réception de la série, nous avons régulièrement, suivant le calendrier, organisé des webinaires sur les enseignements de Grigori Grabovoï via la plateforme de formation réservée aux licenciés des enseignements de Grigori Grabovoï.
Le contrôle a été effectué avec cette série de nombres par l’ensemble du groupe d’étudiants lors du webinaire. Les licenciés qui assistaient à la formation ont par ailleurs reçu comme recommandation de travailler indépendamment sur cette série de nombres, en ayant l’objectif de « prévenir les menaces liées aux objets spatiaux ». Il existe un enregistrement vidéo des webinaires des 18 et 22 juillet 2017, au cours desquels Elizabeta Bobnar Najžer et Teoh Seok Hean ont mené un travail collectif sur une série de nombres afin de prévenir les menaces des objets spatiaux (218848784). Cette série a été communiquée à de nombreux étudiants de Grigori Grabovoï, qui ont travaillé dessus afin de prévenir ces menaces.

Confirmation des prévisions et obtention des résultats : entre le 25 et le 31 juillet 2017, les informations suivantes sont apparues sur les médias d’Internet :

http://earthsky.org/space/asteroid-2017-oo1-close-pass-undetected
« La Terre a été frôlée par un astéroïde non détecté »
Auteur : Eddie Irizarry, SPACE | 25 juillet 2017
« Une roche d’origine spatiale, désormais désignée comme étant l’astéroïde 2017 OO1, a été détectée le 23 juillet 2017 par le télescope ATLAS-MLO de Mauna Loa, à Hawaï. Une analyse de sa trajectoire a révélé qu’il s’était le plus rapproché de la Terre le 20 juillet à 23 h 33 EDT (21 juillet, 03 h 33 UTC). Cela signifie que le rapprochement le plus court de l’astéroïde a eu lieu deux jours et demi à trois jours avant qu’il ne soit visible. L’astéroïde 2017 OO1 est passé à environ un tiers de la distance Terre-Lune, soit environ 123 031 km (76 448 miles) ».

https://www.galaxymonitor.com/asteroid-nearly-misses-earth-we-only-spotted-it-three-days-later/

« Un astéroïde est passé tout près de la Terre, nous ne l’avons repéré que trois jours plus tard ».
« Le 20 juillet, l’astéroïde 2017 001 s’est approché à 123 031 kilomètres (76 448 miles) de la Terre. L’objet mesurait environ 37 à 77 mètres (121 à 252 pieds) de diamètre et se déplaçait à 6,4 miles par seconde au moment où il a franchi notre orbite.
Et nous ne l’avons pas repéré avant le 23 juillet. Grâce au télescope ATLAS-MLO à Hawaii, des données ont été découvertes, qui montrent que l’objet est passé tout près ».

https://watchers.news/2017/07/25/asteroid-2017-oo1/

« Un astéroïde récemment découvert, désigné sous l’appellation 2017 OO1, est passé devant la Terre à une distance très proche de 0,33 LD (~125 720 km, ou 78 740 miles) à 02 h 27 UTC le 21 juillet 2017. Il a été découvert deux jours après sa progression la plus proche ».

Comme l’indiquent les rapports des médias, le rapprochement de la Terre par l’astéroïde n’a été décelé que deux jours et demi (le 23 juillet 2017) après avoir atteint à la distance la plus proche de la Terre le 20 juillet 2017. Or, Grigori Grabovoï avait émis une prévision de contrôle le 15 juillet 2017, en appliquant la méthode de contrôle pour prévenir les menaces des objets célestes, sur laquelle ses étudiants et adeptes ont immédiatement commencé à travailler. Comme à l’accoutumée, Grigori Grabovoï ne s’est pas contenté d’émettre une prévision, mais a fourni une prévision de contrôle et une méthode de travail, grâce à laquelle la Terre a évité le danger lié au rapprochement d’un astéroïde à une distance très courte. Nous remercions Grigori Grabovoï pour ses enseignements et ses travaux, qui permettent d’offrir le salut, le développement harmonieux et la vie éternelle à tous et à chacun.